Tribune du groupe FN dans le Mainvillois de janvier

Pour une France apaisée

L’attentat perpétré à Berlin le 19 décembre sur un marché de Noël, entraînant la mort d’au moins 12 personnes et des dizaines de blessés, donne la désagréable impression d’une histoire qui se répète invariablement : mêmes causes, mêmes effets, même refus de nommer l’ennemi, même absence de réponse appropriée de la part de nos gouvernants.

Pour lutter contre le terrorisme islamiste, il faut en premier lieu lutter contre l’Islamisme. Autrement dit par un Islam sortant de la sphère privée et du lieu de culte pour interférer dans la sphère publique et politique, comme dans les cantines scolaires de Mainvilliers avec des repas de substitution adaptés aux règles islamiques.

Commencer à accepter de se plier à ces règles peut très vite laisser la place à un Islamisme bien plus contraignant comme l’a révélé le JT de France 2, dans un reportage tourné à Sevran (93) et diffusé le 7 décembre dernier. On y voyait des femmes interdites de bar et privées de la liberté de s’habiller comme elles le souhaitent. Une des femmes interrogées dans le reportage pointait d’ailleurs la cause du problème : « chez nous l’Islam devient le code pénal. ». Les terroristes islamistes obtiennent petit à petit gain de cause : notre soumission à leur idéologie. Le péril islamiste auquel nous sommes confrontés aujourd’hui redoublera d’intensité et de violence si la naïveté, l’angélisme et l’aveuglement continuent de prédominer.

Bonne année 2017 à tous les Mainvillois dans une France apaisée.

Braquage à Sorel-Moussel

Après le braquage du tabac de Bû, le braquage à la tronçonneuse de l’intermarché de Senonches, c’est au tour du bar tabac de Sorel-Moussel d’être victime d’un braquage à main armée. La magie de Noël aura été de bien courte durée pour le commerçant menacé et volé.
Pour retrouver une France apaisée et une tranquillité perdue, il est urgent d’en finir avec le laxisme judiciaire et d’appliquer réellement les peines prévues par le Code Pénal.