Bus au départ de Lucé pour le meeting de Marine Le Pen

Deux bus partiront de notre permanence au 29 rue René Langlois à Lucé (banlieue de Chartres) à 9h30 pour aller au grand meeting de Marine Le Pen à Châteauroux ce samedi 11 mars.
Tarif adulte : 10 €
Tarif moins de 18 ans : 5 €
Merci de revenir vers nous en message privé ou au 06 87 42 53 00 pour vous inscrire.
Venez nombreux et relayez !!!

Tribune FN dans le journal municipal de Dreux (mars)

Le droit à la France dans les quartiers

Nous avions déjà évoqué l’échec des maisons Proximum et des politiques menées au sein des quartiers drouais. Globalement, les politiques de la ville ont aggravé une ghettoïsation qu’elles prétendaient combattre. Ces dispositifs auront coûté environ 100 milliards d’€ en France et laissé les délinquants ou le fait religieux faire lois.
Nous devons affirmer avec autorité le rétablissement du «vivre ensemble» derrière un socle commun français (Histoire, langue, éducation, valeurs), tel est le message que diffusera Amar Chaib Draa, nouveau responsable « Banlieues Patriotes 28 », pour rétablir un vivre-en-paix.

Tribune du FN dans le journal municipal de Mainvilliers (mars 2017)

Le droit à la France dans tous les quartiers mainvillois

Les politiques nationales et municipales ont échoué dans notre commune : communautarisme, islamisme, violences ou trafic de drogue gangrènent une partie de notre ville. Globalement, les politiques de la ville ont aggravé une ghettoïsation qu’elles prétendaient combattre. Ces dispositifs auront coûté environ 100 milliards d’€ en France et laissé les délinquants ou le fait religieux faire lois.
Pour lutter contre les maux qui touchent certains de nos quartiers, il faut des forces de l’ordre et une justice implacable, il faut des frontières, mais il faut aussi un projet de société.
Que l’on donne envie à notre jeunesse d’aimer la France, son Histoire, sa culture, en un mot la grandeur de la France. Que la citoyenneté soit un don de soi, qu’on leur offre la patrie comme engagement.
Contre le fondamentalisme et le repli sur soi communautaire, dans les quartiers plus qu’ailleurs, ce dont a besoin notre jeunesse, c’est de plus de France !

Pour obtenir un vivre-ensemble tant espéré par beaucoup, il faut que tous les Français d’aujourd’hui soient des Français à 100 %, qu’ils se ressentent comme tels ou qu’ils renoncent à une nationalité française honnie pour eux. Il faut donc revenir au socle commun français obligatoire (Histoire, langue, éducation, valeurs), tel est le message que diffusera Amar Chaib Draa, notre nouveau responsable « Banlieues Patriotes 28 », pour rétablir un vivre-en-paix sur tout le territoire national.