L’Eure-et-Loir touché de plein fouet par la pénurie de médecins généralistes

La seule solution pour mettre fin au désert médical en Eure-et-Loir est d’élargir le « Numerus Clausus » pour pouvoir former d’avantage de médecins.
Le candidat Emmanuel Macron l’avait promis et le Président y renonce lâchement !

Le médecin généraliste est devenu une denrée rare, en Eure-et-Loir. Selon l’Agence régionale de santé (ARS Centre-Val de Loire), le département compte actuellement 275 médecins généralistes en exercice, soit 14,5 % de moins qu’en 2012.

https://www.lechorepublicain.fr/chartres/sante/2018/01/09/l-eure-et-loir-touche-de-plein-fouet-par-la-penurie-de-medecins-generalistes_12693792.html

L’Eure-et-Loir est victime « d’une véritable criminalité organisée »

La hausse de l’activité du tribunal de grande instance de Chartres, en 2017, confirme, pour le procureur de Chartres, Rémi Coutin, que « la délinquance de grande envergure est très implantée en Eure-et-Loir ».

https://www.lechorepublicain.fr/chartres/faits-divers/2018/01/20/l-eure-et-loir-est-victime-d-une-veritable-criminalite-organisee_12708083.html

Réunion de travail du bureau hier soir à notre permanence de Lucé.

Réunion de travail du bureau hier soir à notre permanence de Lucé.

Avec au programme :

– la programmation et l’organisation de la galette des rois du 21 janvier 2018 avec comme invité le secrétaire national aux fédérations Jean-Lin Lacapelle

– le point sur la nouvelle campagne nationale sur la défense des forces de l’ordre et pompiers (affiche, tract et actions…..)

– le point par circonscription sur les actions à venir et l’organisation

– Challenge adhésions sur le mois de janvier

– la nomination d’Eric Laqua, membre du bureau du 28, comme Secrétaire régional aux adhésions pour la région Centre-Val de Loire.