Réunion locale à Marville-Moutiers-Brûlé

Réunion locale à Marville-Moutiers-Brûlé vendredi soir, animée par Aleksandar Nikolic (responsable départemental) et Silvio Bortolussi (responsable de la 2ème circonscription), réunion suivie d’un buffet convivial. 17 personnes étaient au rendez-vous. Nous avons proposé nos solutions et échangé sur la dispersion des migrants dans le 28, l’augmentation des impôts locaux et les faits d’insécurité à Dreux et dans les communes environnantes.

Pas de nouveaux Calais en Eure-et-Loir !

Avec des dizaines de places nouvellement créées à La Loupe, l’Eure-et-Loir sera prêt pour accueillir 302 migrants d’ici la fin de cette année.

La dispersion de migrants à travers les communes euréliennes, sans même consulter les populations locales, n’est qu’un début. Le flux ne s’arrêtant jamais, l’arrivée de migrants s’accélèrera au risque de nous submerger.

À l’heure où des milliers de nos compatriotes n’arrivent plus à se loger décemment, il est incohérent de voir nos responsables politiques construire pour les migrants, des logements équipés, aux frais du contribuable.

Comme à Calais, l’arrivée des migrants entraînera une dévaluation des biens immobiliers, menacera la sécurité des biens et des personnes et amènera une concurrence à bas coûts pour les travailleurs euréliens déjà précarisés.

Aussi, nous n’avons aucune garantie qu’il n’y a pas parmi les migrants un de ces soldats de l’Etat islamique prêts à tuer sur notre sol ou à rejoindre des cellules terroristes déjà présentes en Eure-et-Loir ?

Alors que 62% des Français refusent que la France accueille des migrants, et que notre pays éprouve des difficultés à assimiler les populations issues de l’immigration déjà présentes sur notre sol, le Front National d’Eure et Loir s’oppose catégoriquement à la venue de migrants dans notre département, comme sur l’ensemble du territoire français.

Aleksandar Nikolic
SD FN 28